République Centrafricaine — Rapport sur les déplacements 8 (Août 2019)

Contact
DTM CAR, DTMRCA@iom.int
Language
French
Period Covered
May 30 2019 -
Jul 15 2019
Activity
  • Baseline Assessment
  • Mobility Tracking

Summary

La République centrafricaine est, depuis 2013, touchée par une crise politique, sécuritaire et humanitaire, caractérisée par des conflits entre groupes armés et des conflits communautaires, ayant induit des déplacements de populations importants. En réponse à cette crise, l’Organisation internationale pour les migrations a mis en place la Matrice de suivi des déplacements (DTM), outil qui recueille des données sur les effectifs et profils des populations déplacées, les tendances de déplacements ainsi que les conditions de vie, vulnérabilités et facteurs de protection des personnes déplacées. La DTM est actuellement déployée au sein de neuf des dix-sept préfectures du pays. Ce rapport présente les résultats du huitième round (Round 8) des évaluations DTM, effectuées entre le 30 mai et le 15 juillet dans 1 426 localités des neuf préfectures couvertes. Il propose dans un premier temps une vue d’ensemble sur les mobilités observées à travers le pays, et donne par la suite une vision plus localisée par préfecture couverte, tout en offrant une comparaison évolutive depuis le mois de d’avril. Les évaluations du Round 8 de la DTM ont identifié un total de 1 401 255 individus, dont 537 285 PDI, 600 473 retournés internes et 263 497 retournés de l’étranger. Parmi les résultats clés présentés dans le rapport, les évaluations DTM ont fait état d’une croissance significative des retours. Malgré tout, des menaces persistent dans les localités d’accueil évaluées, posant le problème de la durabilité des retours et du climat dans lequel ces retours se produisent.

Give us your feedback

Image CAPTCHA