Haïti — Grand Sud et Zone métropolitaine de Port-au-Prince — Rapport sur les déplacements forcés dans les sites de déplacement (Juin — Août 2022)

Contact
dtmhaiti@iom.int
Language
French
Location
Haiti
Period Covered
Oct 21 2021
Aug 31 2022
Activity
  • Mobility Tracking
  • Site Assessment
  • Baseline Assessment

Summary

Depuis juin 2021, une recrudescence des affrontements entre gangs a causé une situation d’insécurité généralisée dans plusieurs communes de la Zone métropolitaine de Port-au-Prince et le déplacement de dizaines de milliers de personnes. Par ailleurs, le 14 août 2021 un séisme d’épicentre d’environ 13 km au sud-est de Petit-Troude-Nippes a frappé les départements des Nippes, du Sud et de la Grand’Anse. Ce séisme acausé la mort de 2 246 personnes, ainsi que la destruction ou des dommages importants à plus de 115 000 maisons, affectant ainsi au moins 800 000 personnes.

Durant les mois de juin à août 2022, la DGPC et l’OIM ont mis en oeuvre la première ronde de l’enquête de référence sur la population déplacée interne dans la Zone métropolitaine de Port-au-Prince (ZMPP) et dans le Grand Sud. Cette enquête vise à collecter des informations de base sur le nombre de personnes déplacées internes vivant dans les sites.

En septembre, dans la ZMPP, 21 684 personnes restent déplacées dans 36 sites spontanés. La DTM et la DGPC estiment par ailleurs que 2 528 PDI demeurent déplacées dans le Grand-Sud suite au séisme d’août 2021.